Faire une réservation

Bar Vendôme

Un esprit grande brasserie parisienne. On se donne rendez-vous sous sa spectaculaire verrière qui métamorphose le patio ensoleillé des beaux jours en un cosy jardin d’hiver, pour y prendre un premier café crème, y déjeuner d’un tartare, déguster une pâtisserie ou succomber aux rondeurs enfantines d’une glace, y partager une douzaine d’huîtres à l’apéritif, y dîner d’une sole meunière. Et y boire un verre à tout heure. Tous les grands classiques, qui donnent des ailes au désir de Paris et en font une fête, sont là. Il n’y a pas d’heure pour goûter au plaisir de prendre table au Ritz Paris.
 

Vous allez adorer

L’Italie au Bar Vendôme

 

Des jardins suspendus de Positano au Bar Vendôme, Le Sirenuse s’invite du 14 au 27 janvier 2019 à la table du Ritz Paris pour une cuisine simple, créative et pleine de saveurs de la Méditerranée.

Le Chef, Gennaro Russo, proposera durant deux semaines au sein de la Brasserie chic des antipasti : Arancini de riz, Beignets au provolone de Monaco ou alors une Bruschetta aux anchoix et burrata à la tomate. Pour le déjeuner et le dîner, venez goûter ses créations sur mesure : Vitello tonnato aux câpres de Pantelleria, Ravioli farcis de Guancia di Monzo mais aussi un Risotto de potiron.

Et pour que la Dolce Vita soit complète, dégustez un cocktail ensoleillé à l’heure de l’aperitivo : La vie est Bella ou Le colonel sur une falaise à base de limoncello.

Une fenêtre sur le ciel

Trait d’union entre le Bar Vendôme et sa terrasse, la verrière reprend les codes Belle Époque.

Lorsque le temps est au beau, elle s’ouvre, repliant ses ailes de verre pour mieux laisser s’envoler les conversations dans le ciel de Paris. Lorsqu’il est à la pluie, son ombrelle transparente se joue des intempéries et laisse ruisseler les confidences au fil de l’eau.

Les frimas venus, son cocon devient jardin d’hiver et se pare de fauteuils de velours.

Le jour, elle se baigne de lumière. Le soir, elle tutoie les étoiles. Du premier café au dernier verre, elle est l’âme respirante du Ritz Paris.

Il était une fois

Honneur aux dames

Dans les années 1900, le Ritz Paris est l'un des tout premiers hôtels où les femmes peuvent se rendre non accompagnées.

Elles aiment y être vues pour le « Five o’clock tea », un rituel importé de Londres par César Ritz.

À la une

Puttin' on the Ritz

Il y a des soirs où ça jazz au Bar Vendôme. Chaque mercredi, le piano à queue convoque une contrebasse, un violon, une guitare et met tout le monde d’accord. La musique donne le tempo au bar et distille ses notes bleues sous la verrière.

La gourmandise selon François Perret

Éclair poudré de cacao, millefeuille à la renverse, madeleine au cœur coulant de miel dont le biscuit se drape d’une vaporeuse crème fleurette et d’un velours de chocolat. Dans leurs vitrines d'apparat, les desserts donnent à voir mais sans tout révéler, pour mieux vous émoustiller et vous faire chavirer.